Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Les enfants d’Allonville à la rencontre de l’espace poétique de Pierre Garnier

Ecole d’Allonville (Somme)

Une réalisation des enfants d’une classe de CM2 de l’école d’Allonville (Somme), au fil de mes interventions qui entraient dans le cadre de l’année Pierre Garnier, proposée autour du poète par le Conseil Régional de Picardie.

Pierre Garnier est connu pour être le créateur, avec son épouse, Ilse Garnier, et toute une équipe de poètes, dans les années 1960, de ce qu’on appelle le « spatialisme » ou la « poésie spatiale » : une poésie qui ne se dit pas (contrairement à ce qu’on appelle alors la poésie « linéaire »), qui se »voit », qui met les signes typographiques en espace sur la page.

Nous avons donc approché Pierre Garnier, poète résidant en Picardie, dans la transparence de sa poésie linéaire autour des oiseaux, puis dans la tranparence de ses poèmes spatiaux. Nous sommes allé à la découverte de ses escargots, de ses fenêtres, de son rapport aux signes.

Et les enfants ont produit de belles choses. Tous s’y sont mis. Vous avez ici une sélection des réalisations des 25 élèves de Mme Miannay que je remercie vivement pour son accueil.

Le samedi cela aboutissait à la participation de quelques élèves à une soirée lecture réalisée au Petit Théâtre d’Argile de Jean-Paul Mortagne, dans ce même grand village d’Allonville.

Jean Foucault
(extrait de la Préface)

Il ne reste plus qu’à prendre connaissance de ce recueil qui entre dans la collection Textes en ligne de l’association Lignes d’écritures, en cliquant sur le lien ci-dessous :

Les enfants d’Allonville à la rencontre de l’espace poétique de Pierre Garnier