Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Le sarkositoire du mardi 15 septembre 2009

Ambiance de rentrée

En été les expulsions continuent, on n’a jamais cru que l’été ferait le printemps de l’accueil.

A la rentrée on nous parle du petit angolais Dieumerci séparé de son père qui va être renvoyé au pays. Lui est né en France et la compagne de son père qui l’élève depuis le début (l’enfant est née en France) n’aurait pas le droit de le garder : on se propose de le mettre dans une structure sociale, jusqu’à sa majorité sans doute ! Aux dernières nouvelles le père a pu rester. Grâce à la mobilisation bien sûr, et pas par attitude sur-humanitaire du ministre !

Début septembre Besson a fait une conférence de presse trempant danst l’assez doux, le gentil, disant ainsi par exemple qu’il souhaiterait se réconcilier avec la CIMADE. Pourtant, depuis le refus judiciaire de son beau jouet qui permettait de casser le processus d’aide dans les centres de rétention, il ne renouvelle que mois par mois la mission maintenue malgré lui à la CIMADE.

Besson nous dit maintenant qu’il ne signera pas les décrets d’application de la loi sur les tests ADN pour le regroupement familial, après la polémique sur les propos d’Hortefeux l’Auvergnat au sujet des Maghrébins (voir mon texte).

Mais pour les gens en situation régulière ne croyons pas que tout devient simple. Et certains peuvent mourir à se retrouver entre les mains de la police : un vieil homme de 69 ans à Argenteuil, un jeune voilà quelques années, dont le dossier vient de ressortir, grâce à une redécouverte de son dossier médical : transporté à l’hôpital à l’époque, après passage au poste de police, il avait été soigné en vain, et comme par hasard le dossier médical a été « perdu » pendant plusieurs années.

A l’échelle européenne ça continue aussi, avec les turpitudes de Berlusconi, le comptage des morts en mer à Lampedusa, le renvoi de migrants chez ce cher Kadhafi, bien connu pour être le protecteur des Blacks ! Et puis soudain c’est dans cette Italie qu’on va régulariser les migrant(e)s employées (au noir) dans l’aide à la personne, en bref toutes les bonnes. Ça ressemble plus à une régularisation de la situation des bourgeois qu’a une aide humanitaire, mais au moins si des milliers de personnes peuvent en profiter, c’est toujours ça de gagné.

Oui vraiment l’ordre règne dans la forteresse Europe à cette rentrée comme il va régner au Gabon avec le fils-président élu par succession. Prince de sang disait-on des mâles de famille royale. Prince de sang peut-on dire des enfants des sanguinaires qui usurpent ainsi les pouvoirs pour le plus grand plaisir de la françafrique.

Nous sommes évidemment tendus par la crainte d’un prochain malaise vagal du président.

Sinon tout va bien, circulez, circulez.

Et passez jeter un coup d’oeil sur les textes de ce sarkositoire :
L’ADN, Besson et Copé ou « Le jeu de « ce qui est voté est voté » »,

Elle à toi cette chanson, toi Hortefeux, toi l’Auvergnat,

Le courage de Besson devant Calais,

Le Mal de Méditerranée,

Et enfin des nouvelles de l’AME, l’association Malienne des expulsés, qui œuvre à Bamako : Ce qu’a dit l’AME durant l’été 2009. Texte à retrouver dans la rubrique de l’AME.