Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Le retour volontaire au pays

Mais oui
C’est une démarche évidente
Ils prennent tous ces risques
Pour venir chez nous
Afin qu’on puisse les réexpédier
Le plus vite possible

Comme des objets volatiles
Non périssables
Qu’on peut se balance
D’un moyen de transport à un autre.

D’une barque
A un avion

Transports non pondéreux
Matières exotiques
Bibelot de survie
Enfants au bout de la main
Commissariat au bout de la rue

Allons la grande circulation du monde
A commencé
Et comme le dit Virilio
Les sédentaires d’aujourd’hui
Sont ceux qui peuvent circuler partout
Et ne s’en privent pas

Les nomades sont ceux
Qui ne sont plus chez eux nulle part
Leur terre est incertaine dangereuse mortelle
La notre leur est dangereuse mortelle incertaine

Ils cherchent en vain
La terre d’asile
Ce qu’à toujours été la terre

Mais autrefois
Autrefois
Il y a bien longtemps

Mais oui c’est une démarche évidente
De retourner plus misérable qu’avant
Dans son pays
Quand on a été contraint
A circuler dans l’autre sens.