Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Sarkositoire du 14 avril 2009

Encore un mois chargé d’événements dont voici quelques moments qu’il me semble indispensable de relever :

Les péris en mer entre la Libye et Lampedusa : fortement choqué par ces situations à répétition et la bonne conscience permanente de nos politiques de tous bords, j’y reviens dans les textes ce ce jour.

Notre attention était attirée aussi sur les arraghas d’Algérie , les « brûleurs de frontières », qui désespèrent d’un pays sans avenir où le pétrole pourtant enrichi une caste dirigeante de plus en plus coupée de son peuple. Ainsi malheureusement ce qui a fait le lit de l’islamisme est toujours présent.

Dans un autre domaine mais qui concerne bien le traitement sécuritaire pratiqué par notre Etat, nous avons tous éprouvé une honte devant le traitement des événements de la police à Strasbourg. On laisse les manifestants dégrader un quartier sans paillettes, pour mieux montrer aux braves gens les dangers qui les guettent. Que l’on est loin de la manière dont le préfet de Paris en mai 1968, Maurice Grimaud, à assuré sa mission. Une dépêche de l’AFP comportant son interview et publiée le 21 mas 2008, titre qu’il a eu le « souci d’éviter les dérives ».

Aujourd’hui au contraire toutes les dérives sont possibles pour qu’il y ait de belles images à montrer sur les écrans : quartiers qui brûlent, arrestation de Tarnac et maintient en détention de quelqu’un qui n’a rien fait, enfermement de voyageurs en 2007 dans une nasse en gare de Nord que l’on lacrymogène, répétition sans fin par MAM que la police fait son travail son excellent travail dans un contexte difficile (c’est elle qui avait d’ailleurs annoncé le grand coupe de filet de Tarnac quelques heures à peine après qu’on ait découvert l’attentat sur les lignes SNCF), etc.

Les événements se sont enchâinés en ce mois d’avril :

Le 6 avril c’était la commémoration génocide Rwanda (début, avec chute avion Habyerimanana). Le régime de Kagame n’est pas particulièrement attirant, mais pourquoi la France et le Vatican sont ils les deux seuls empires qui soient incapables de faire « repentance » quand à leur rôle dans cet événement ? Et l’on se plaindra de la baisse d’influence de la France dans le monde ! On s’étonnera que le Rwanda adhère au Commonwealth et fasse passer l’anglais avant le français. dans son enseignement !

La manif du 8 avril devant les palais de justice contre le délit de solidarité. La loi de finances prévoit 5500 gardes à vue pour ceux qui aident les clandestins. Plus de 5 500 se sont présentés devant plus de 80 palais de justice pour réclamer d’être poursuivis à ce titre. Besson avait écrit au association le matin même. Je lui ai donc répondu par une Lettre ouverte datée du 9 avril. Elle figure sur le site. S’il répond, n’ayez crainte : je vous transmettrai sa missive). A consulter ici Lettre ouverte au Ministre qui affirme qu’il n’y a pas de délit de solidarité.

En fin de matinée du mercredi 15 avril a eu lieu l’inauguration du square Aimé Césaire, par le maire d’Amiens, pour répondre à une initiative proposée par l’Union des Africains d’Amiens et l’association des Antillais de la Somme, hommage à la lutte contre l’esclavage et les oppressions.

Sur Amiens saluons le spectacle « Le destin du clandestin », donné le samedi 18 avril à la salle municipale Valentin Hauy, organisé par le (Collectif amiénois des sans papiers, spectacle présenté « la compagnie théâtrale sénégalaise « Bou Saana »

Aperçus de l’échange

Voici des photos prises par Monique Obled (que je remercie) pendant le sarkositoire. Monique n’y figure pas, ainsi que quelques autres : c’est plus de 20 personnes, 30 sans doute qui sont restées en tout ou partie de ce sarkositoire. C’est le printemps, le temps est plus doux, il n’y a jamais eu autant d’affluence au sarkositoire.
J’espère revoir les personnes présentes au mois de mai et aux autres rendez-vous.
Et n’hésitez pas à m’adresser vos textes par courriel pour être soit lus pendant le sarkositoire, soit mis en ligne sur le site, s’ils traitent de la question des Sans-papiers.

P1240775sarkosV2webred

P1240783SarkosV2webreduit

Les Textes

Il est temps de prendre connaissance des textes proclamés ce jour :

- Halte aux pêcheurs d’hommes (Souvenirs de Lampedusa)
Conseils à tous les étrangers des pays du Sud
De proche en proche
Le sans est légion

Le texte venant de Bamako prend place dans une rubrique ouverte au nom de l’Association des Maliens expulsés (L’AME)
Deux articles déjà ici :
Le Mémorandum de l’expulsé, dont une partie a été lue le 14 avril,
L’intervention d’Ousmane Diarra dans l’une des commissions de la réunion de Durban II qui se tient à Genève en avril 2009 (conférence internationale fort polémique).