Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Les jeux du petit Gargantua

Les jeux du nouveau petit Gargantua

(ex. du nouveau chapitre XXII)

Il jouait, le petit Gargantua, à touche voile
A grand-mère mariage gris
A mariage blanc en pile ou face
A mariage rouge et lune rousse
A brûle pourpoint le roi est nu !

Il jouait avec ses amis
A beaujolais nouveau
A bienvenu dans les Aurès
A Kahina Kahina et demie
A mange purée et broie du noir

Il courait le guilledou
Le merlu enchanteur
Le Merlin vilebrequin
Le 400 coups berrichon
Le Sans-papiers auvergnat

Il jouait le petit Gargantua
A minaret si je t’attrape !
A merle merle le clocher
A corps minute et à corps an
A cocotte perdue j’t’ai vu ma mignonne !

Il jouait et ne jouait pas
A toupie vole
A garde à vue
A l’opinion et belle lurette
A Libye de l’Europe

Il jouait avec ses pairs
A retourne au pays
A regroupement familial
A cours-y vite ou j’t’attrape
A bienvenue au pays des droites de l’homme

Il jouait au tirelitentaine
A Bourse et à trader
A subprime et à sans toit
A mal acquis qui mal y quête
Et à monte monte l’échelette

Il jouait le petit monstre
A délit de solidarité
A cache cache dans la jungle de Calais
A bredouille diguedon
Et à j’te rétentionne si j’te vois

Et quand il avait bien joué
Il tirait la barbe aux barbus
Il tirait le ver du nez
Et imitait Carême-prenant
Devant sa mère toute babou

Ainsi il évitait les remontrances
De son papa Besson
De son bourri bourri Sarkolère
Et de son oiseau-Guaino
Bien caché dans le cute-cache de l’Elysoire.