Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Le président du jour d'après

Sur Face book (face de bouc)                                                                                                                                      

Notre président fait croire qu’il était à Berlin                                                                                                                

le 9 novembre 1989.

Notre omniprésident
Notre omnitouchatout
Il y était là-bas sans doute le 10
Ou même seulement le 16
Disent ensuite les gens sérieux qui mènent leurs enquêtes.
Mais il trépigne à chaque fois qu’il s’aperçoit
Que les autres ont vu
Qu’il rame dans le mauvais sens
Alors il tente de se rattraper

Parce que tenter de noyer son monde                                                                                                                          C’est ce à quoi se réduit pour lui
La communication.

Il bloque l’entrée de la Turquie dans l’Europe
Notre omniprésident !
Il veut pourtant vendre à ce pays                                                                                                                                    

des centrales nucléaires

Notre chanoine du Latran !

Il voulait des subprimes à la française
Quelques mois avant que n’éclatent
Les scandales financiers de notre temps.

Il voulait qu’on travaille le dimanche
(au risque de fâcher l’Eglise)
Et laisse les usines se fermer
Durant la semaine !

Il organise un débat sur l’identité nationale
Lui qui en est le plus gros casseur
Soutenant de loin et chez les autres
Les droits de l’homme
Et les méprisant en France
Comme le prouve son charter pour Kaboul

C’est l’homme de la jungle
De la jungle de Calais
Et je n’oublie pas qu’à l’heure où je vous parle
Les associations de soutien aux Sans-papiers
Ont déjà délivré plus de deux cent kits de survie
Pour les habitants de la jungle de Calais
Qui sont revenus dans les environs
Et devront y passer l’hiver.

Moi je retiendrai
Qu’il est de tous les combats
Cet omniprésident
Mais qu’il les mène
Dans le mauvais sens
Il a le sens de l’Histoire
Mais à l’envers

On retiendra de Sarkozy
Ce qu’en dit le Canard enchaîné
A la date du 11 novembre :
« Ich bin ein Baratineur ».

Président du jour d’après
Il tente de faire croire qu’il est celui
Du jour d’avant.                                                                                                                                                             Désuet et ridicule !

Amis Sans-papiers,
Si Sarkozy s’oppose à vous
C’est que vous êtes le sens de l’histoire !
Puisque rappelez-vous
Notre roitelet
S’attaque à l’histoire
Dans le mauvais sens.
Le sens des aiguilles d’une montre
Il s’en moque
Les montres ne sont là
Que pour briller à son poignet.

Alors tenez bon
Vous êtes le sens de l’Histoire

Et l’Histoire l’emportera,                                                                                                                                                     lui et ses laquets,

Comme elle en a emporté bien d’autres !