Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Zone d’attente

Eloge de la zone d’attente

Etranger sans papier

La première fois que tu foules notre sol

Et si tu n’es ni dans un aéroport

Ni dans une gare

Ni à une frontière officielle avec une barrière et des douaniers en bel uniforme de notre pays

Etranger si tu es dans ce cas

Sache que le sol que tu foules

Eric Besson notre ministre des Charters voudrait

Que ce sol devienne « zone d’attente »

Etranger sans papier

es tu conscient du rôle que l’on te donne

tu es l’avant garde

tu es le fleuron de notre territoire

le créateur de notre sol

Car, contre toute attente,

Que peut on dire ?

Etranger sans papier

Laisses moi fouler

A mon tour

Le sol de la zone d’attente

Que tu viens de révéler

Etranger sans papier

Là où tu arrêtes tes pas

Contre toute attente

La France est en haleine

Notre souffle est interrompu

Notre regard suspendu

Notre attente exhacerbée

Merci étranger sans papier

De transformer tout lieu de notre territoire

En zone de suspens

Zone d’attente

Etranger sans papier

Imagine sur toi

Les regards braqués de toutes nos polices

Marche, tourne,

Elargit ton cercle

Prends le train

Sillonne la France

Transforme- là en immense zone d’attente

Le ministère du ministricule

devient zone d’attente

Le local de police où l’on t’emmène

est déjà zone d’attente

L’estrade sur laquelle mon Sarko

Pour paraître plus grand

Est zone d’attente.

Et pourquoi pas

quand on sait que notre ministricule se proclame

Ministère de l’Intégration ?

On commence par te reconnaître le droit du sol.

Allons soyons clair :

Je n’attends rien de Besson

Mais tout de toi.