Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Sarkositoire du 9 décembre 2008

Le contexte de ce sarkositoire

Remarquons dans le domaine de la création que viennent d’apparaître :
- un album pour enfants de Muriel Diallo, paru chez Vent d’Ouest et appelé « Simaga le cheval sans papiers »
- le 2e titre de la collection Cent papiers chez Corps Puce « Où mettre ma jambes, réalités angolaises ».
Parmi les productions plus anciennes qui sont toujours au cœur de l’actualité figurent deux expositions de collages de Luc Quinton (Echirolles, près de Grenoble) :
- « vous avez dit : droits de l’homme ? », collages et textes, un texte d’auteur accompagne chaque collage portant donc sur un aspect de la déclaration universelle des droits de l’homme
- Luc Quinton a également réalisé voilà dix ans sur le même principe une exposition intitulée « Sans papiers », toujours d’actualilté hélas. Il serait bien qu’elle puisse venir à Amiens.
A part cela j’ai relevé, au cœur de l’actualité :
- le 10 décembre le groupe d’Amnesty International d’Amiens de 18 à 20h sera présent place de la gare à Amiens. Demain est en effet la date anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’homme. Kouchner en profite pour envoyer promener Rama Yade. Cela prouve au moins qu’on n’avait pas tort à ne voir qu’un gadget dans une telle fonction. Si Rama Yade s’était occupée des droits de l’homme en France elle n’aurait pas tenu huit jours. La politique de Communication sur ce plan avoue ses limites.
- des élus de gauche qui d’un coup dans les Hauts de Seine ont parrainé 65 Sans-papiers. Rappelons que le parrain doit accompagner les filleuls dans leurs démarches administratives.
Le Préfet du département a rétorqué qu’il est illégal de parrainer une personne en situation irrégulière. Evidemment ça complique la vie des préfets mais c’est pour une juste cause.
J’espère que la ville d’Amiens relookée récemment ne va pas hésiter trop longtemps à parrainer elle-aussi. Elle s’honorerait à le faire. La gauche est une question de valeurs. S’il y avait un peu plus de conviction de ce côté là (je veux dire du côté de la gauche « officielle », strictement poliltique, car les militants qui s’engagent il y en a et de très bons), on se poserait un peu moins la question de savoir qui pourrait bien se faire récupérer ou non par Sarkozy. Entre un bonapartiste et la gauche il ne devrait pas y avoir le moindre doute.
Je signalerai dans mon sarkositoire quand le maire d’Amiens aura franchi cette étape.
- le Mali refuse de signer un accord facilitant les reconduites à la frontière. Comme dit le monde du 26 novembre « la France peut difficilement mettre en cause frontalement un pays, bien rare sur le continent, qu’elle considère comme une « référence de démocratie en Afrique »
Mais le Mali n’est pas le seul à résister et c’est le Canard Enchainé qui rappelle dans son numéro du 3 décembre que les policiers font de plus en plus vainement le tour des consultants pour faire reconnaître les sans papiers qu’ils souhaitent renvoyer. « Celui ci ? Désolé pas de chez nous… »
Bonne nouvelle enfin la grande difficulté d’Hortefeux a atteindre son quota. Sur près de 50000 reconduites à la frontière au premier semestre 2008, seule 8000 ont été exécutés (16%). Pourtant son ministère en affiche un peu plus de 17000. C’est qu’il mêle les « vrais » renvois, aux refoulés avant même davoir le pied en France et les « retours volontaires » (plus de 6000). La majorité sont Roumains, ils reçoivent une prime et, citoyens européens, reviennent quand ils veulent, une fois la famille visitée au pays, comme dit le Canard.
_ D’après la presse Patrick Devedjian avait été pressenti pour prendre en main le ministère du Quoti Quota mais il semble qu’il ait refusé arguant de ses origines familiales puisque ça famille fut réfugiée arménienne. Il lui a semblé que cela rendait délicate l’occupation de cette fonction. Preuve tout de même qu’à droite il ne sont pas tous bien dans leur tête au sujet de cette question là. C’est à nous d’enfoncer le clou et de ne leur laisser aucune minute de répit comme il ne nous en laisse aucune.
_ Mais évidemment toutes les nouvelles ne sont pas bonnes hélas et par exemple à Grenoble ce week end on a embarqué une famille serbe du Kossovo vers le Kossovo évidemment. Tout va bien là bas n’est ce pas ? On a tous envie d’aller s’y installer ! On a été chercher les enfants dans les écoles pour réaliser cette prouesse et dès le lendemain ils étaient à l’aéroport de Satolas-Saint Exupéry et expédiés au pays. Envoyer des serves au Kossovo c’est jouer à la roulette russe avec leur vie. Mais évidemment ce n’est pas la France qui tient le pistolet sur place. J’ai honte de mon pays.
_ Sur l’île de Lampedusa (Italie) plus de 1400 personnes sont arrivées encore ce week end, sur deux rafiots. Un record destiné à être battu dit Libération de ce lundi, car rien n’y fait, ni les dangers de la mer ni la législation européenne.

Les Textes

_ Mais il est temps de vous inviter à prendre connaissance des lectures de ce mercredi 12 novembre :
La bonne aventure du passeport d’une Française née au Vietnam
Et si nous allions faire un tour du côté de Calais, ses bois, ses hélicoptères
En portant secours à un Sans-papier il arrive que telle ou telle personne succombe, alors N’oublions pas ceux qui aident au péril de leur vie
La soupe des droits de l’homme du côté officiel ? Ça donne par exemple Du Cameroun et du Dalai Lama, cet éminent Chinois