Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Ballade pour l’Angola

Jusques à quand les portes de l’enfer

.

Mes parents ont été tués

Au cœur des ténèbres

Ma femme a été tuée

.

Je me suis échappé

Ballotté baillonné

Mais où poser ma jambe

Onde poer minha perna ?

.

Me voici en France

Pourchassé sans papier

embarqué vers l’aéroport

ballotté baillonné

.

Je refuse de me laisser

refouler au pays

ballotté baillonné

Vers le cœur des ténèbres

.

J’arrive à rester en France

Ballotté baillonné

A la prison la plus proche

On me juge coupable

D’avoir refusé d’obtempérer

.

A la sortie de ma peine

On me remet en avion

J’arrive à Francfort

Ballotté baillonné

.

Un pilote de la Lufthansa

Refuse de décoller

Avec un baillonné ballotté

Onde poer minha perna ?

.

On m’ôte les liens et le baillon

Je refuse à nouveau le départ

On me tabasse

Mais je tiens bon

Me revoilà à Lyon

Baillonné ballotté.

.

Je passe au tribunal

Accusé de nouvelle rébellion

Mais le juge

Aperçoit les vices de forme

Fréquent dans le système à Besson :

De ma prison on m’a

Baillonné balloté

Sans même prendre la peine

de faire la lever d’écrou.

Alors on me relâche

.

Il était tellement pressé

le préfet

De me voir partir

Avant que les humanitaires

Ne puissent réagir.

Onde poer minha perna ?

.

Le représentant du préfet

S’avouerait-il vaincu ?

Non il fait opposition

Et me revoilà

Ballotté baillonné

.

Un matin à l’aube

On m’arrête de nouveau.

On m’envoie au Bourgt

Peut-être même ai je été jusqu’en Espagne

Mais les pilotes refusent toujours

Un ballotté baillonné.

.

Mais jusques à quand

Cela va-t-il durer ?

Je suis au France

Et pourtant toujours

Sous la crainte d’être

Ballotté baillonné

Mis au cœur des ténèbres

Onde poer minha perna ?

.

Jusques à quand cette Angolade

Ce mépris des autorités

Pour la personne humaine ?

Va t il enfin cesser

Le ballottage baillonnage

.

Va t on arrêter

De jouer avec mon corps

Avec ma famille

Avec ma peau

Avec mon âme

.

Onde onde poer

Minha perna

Minha cabeza

Ne suffiit-il pas

De souffrir la saudade

Le mal du pays

La saudade sans retour