Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

La Saga du désarticulé

La saga de Mikhail Kossov le désarticulé

opposé au Préfet de Lorraine, sbire sans éclat

Mikhail Kossov le désarticulé, fils de Sovar le fier et de Timorée la prudente est arrivé en France, invité par un oncle installé dans la région de Metz, afin d’y être soigné.

Mais un jours vint aux oreilles de Préfet de Lorraine, sbire sans éclat de Besson le satrape aux dents longues qui vivait sur ses terres un kossovar désarticulé et sans papier, venu se faire soigner dans un centre de rééducation.

Il frémit par avance de la possibilité de signer un OQTF. Il manda à Titoubib le Grand et prêt à tout pour plaire et docteur, spécialiste des refus sanitaires, et l’invita à rédiger un rapport qui lui permette d’établir ce document bien aimé.

Titoubibe le Grand et prêt à tout pour plaire, homme de soins, développa un argumentaire qui satisfit complètement Préfet de Lorraine, sbire sans éclat de Besson le satrape aux dents longues. Mais encore fallait-il que les apparences de fonctionnement humanitaire et juste soit respectée. Le médecin de la Direction régionale de la Santé fut ainsi invité à recevoir Mikhail Kossov le désarticulé, fils de Sovar le fier et de Timorée la prudente pour établir un diagnostic à semblance de garantie médicale. Il fallait couper court à toute tentative de récupération par les associations humanitaires qui scrutaient à la loupe les faits et gestes du peu scrupuleux représentant de l’Etat.

Titoubibe le Grand et prêt à tout pour  plaire (il soignait avec grand soin les relations avec son préfet) fit donc venir le jeune adolescent dans un centre de diagnostic et fit relever quelques données par l’un de ses affidées. Sans voir l’enfant il rédigea sa note toute prête déjà.

Le Préfet de Lorraine, sbire sans éclat de Besson le satrape aux dents longues reçut dans l’heure et avis médical fort bien tourné rédigé par une haute autorité médicale en Région, au dessus de tout soupçon.  Dans l’heure le Le Préfet de Lorraine, sbire sans éclat de Besson le satrape aux dents longues donna suite et rédigea son OQTF.

Dans l’heure les sbires du sbire du stratrape Besson aux dentes longues vinrent sonner à la porte du centre de rééducation où ils emmenère honteux mais tout de même manu militari sans vergogne Mikhaïl Kossov le désarticulé, fils de Sovar le fier et de Timorée la prudente.

Dans l’heure l’enfant et sa famille furent conduit à l’aérport le plus proche où les attendaient un avion privé et médicalisé Avec son préfet il avait bien fait les choses Titoubibe le Grand et prêt à tout pour plaire : au moins il y avait peu de risque que l’enfant ne meurt durant le voyage.

Dans l’heure toute la France sut l’ignominie.

Et l’on partit à la recherche de l’enfant perdu. La saga racontera sans doute un jour ce qu’il advint de Mikhail Kossov le désarticulé, fils de Sovar le fier et de Timorée la prudente, dans son pays.