Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Lettres ouvertes aux pommes de terre (Rwanda)

Collectif de poètes Rwandais

Rassemblé par un projet culturel autour de la poésie, organisé en 2004 par le gouvernement rwandais (MIJESPOC) et la coopération francophone (animée par Thierry Mesas), ce collectif que j’animais, regroupait une quinzaine d’écrivains en devenir ou confirmés.
La rencontre a constitué un véritable « laboratoire d’écriture », permettant d’aborder le monde intérieur autour des objets, de sites naturels, de réflexions sur le monde, de dépasser l’angoisse née de l’histoire.
Il aurait été sans doute souhaitable que ce livre puisse être édité au Rwanda, mais les circonstances en ont décidé autrement.
Les éditions Corps Puce sont heureuses d’accueillir une création originale en prise avec l’actualité du monde 2008, déclarée « Année Internationale de la pomme de terre » par la FAO.
Une association de poètes s’est créée en 2004 au Rwanda, dénommée IRIBA. J’espère d’autres collaborations avec ses membres.

DSCN7213Nyabug.couv.V3web

L’une des lettres aux pommes de terre :

Très chère patate,

Comment va la santé ?

Je suis certaine que tu es étonnée de me voir t’écrire.

Tout de même, je ne comprends pas le plaisir que tu as à vivre dans le noir avec tout ces morts. N’as-tu pas peur la nuit ? J’ai essayé de savoir pourquoi tu te cachais mais je me suis rendue compte de l’évidence : on ne te déterre que pour te tuer, après t’avoir dépouillée de la seule robe que tu possèdes. Reste donc cachée car le jour pour toi est égal à la mort. Amicalement.

Natacha

Pour acquérir le livre :
Commande auprès des éditions Corps Puce : 9 €, frais d’expédition incluse, pour la France
Adresse : 27 rue d’Antibes – 80090 Amiens
courriel, cliquer ici