Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Ce que je vois de ma fenêtre

O que eu vejo da minha janela

Un projet d’écriture bilingue (français et portugais du Brésil)

La photo reproduite ici et qui est reprise sous une autre forme en couverture de l’ouvrage que vous pourrez télécharger présente un comédien à la fenêtre qu’il tient en main, durant le spectacle O homem do banco branco e a amoreira/ L’homme du banc blanc et le mûrier, très beau spectacle pour enfants vu à Curitiba en septembre 2012.
J’ai assisté à la représentation de cette belle piècede Talita Neves e Moira Albuquerque au teatro da Esquina/ Théâre du coin de la rue (SESC), à Curitiba (PR-, Brésil.
Avec mon amie Gloria Kirinus nous avons proposé, au dernier trimestre 2012, un projet d’écriture pour les poètes de part et d’autre de l’Atlantique. Cela pouvait donc concerner notamment les poètes français ou francophones comme les poètes brésiliens.

Pour prendre connaissance du texte de l’appel à écriture, en français (Jean Foucault) et en portugais (Gloria Kirinus),

cliquer ici : Fenetre-Janela..Appel écritures.020912

L’appel a été suivi puisque nous  27 poètes ont répondu présents pourl e document que je mets en ligne
En cliquant sur la ligne ci dessous vous pouvez télécharger l’état actuel du document.
Une fois le texte  définitivement au point nous établirons peut-être une version imprimée.
Il sera alors en vente au prix public de 10 € ou 25 R$ (uquel il faudra ajouter le frais de port)

Merci de me contacter pour réserver
(jean.foucault0@orange.fr)

Ce que les poètes voient de leur fenêtre (réelle ou imaginaire) est un projet qui peut s’associer à la démarche de la maison nomade de poésie en Picardie durant l’opération des « Poètes de l’Avent ». Ce programme a donc  un bel avenir  et peut espérer peut-être  quelques rebonds. Je serai intéressé à recevoir des « fenêtres » venant de Mordavie. Qui sait ? Poes não !

A vous de jouer.

-Ouvrir le document en cliquant ici : Janela-Fenêtre.V4bd

-Je  dirai en avril si l’ouvrage imprimé est mis ou non en fabrication.
C’est alors seulement qu’il faudra régler le prix du ou des exemplaires que vous souhaitez acquérir.
Le livre sera imprimé en Europe, mais diffusé également au Brésil.