Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Eloise H.L.Moletta


Séance du 2 octobre 2012


Présentation

Je m’appelle Eloise, par hasard un prénom français.
Je suis née à Curitiba, un an avant la neige.
J’habite à São José dos Pinhais, la ville des auraucárias.
Je suis un professeur passionée.
J’aime ma famille, J’aime étudier.
j’aime les langues.J’aime connaître des gens.
Je déteste l’injustice.


les titres des photos réalisées

(Photos d’Eloise)
- T’as la clé ?
- Souriez, on vous écoute

Le petit rien qui fait du bien et qui ne coûte rien

« Sourire à quelqu’un qu’on ne connait pas. »

••••••••••

 

Séance du 9 octobre 2012

Un éloge à la main

Elle est maigre.
Parfois elle ne mîitise pas le stylo.
Elle doit obéir au cerveau, mais il va plus vite qu’elle.
La pauvre essaye pourtant de le suivre.
Elle est très importante, elle me permet d’écrire
et d’extérioriser ce que je pense.
Elle peut construire un monde.

Poursuivre la phrase : Et alors il ouvrit la porte…

Et alors il ouvre la porte,
ll regarde dedans. Il ne voit personne.
Alors il se demande :
« Où sont passé mes amis? »
« Pourquoi ils m’ont laissé? »
Et tout de suite, les amis se montrent, avec un grand gâteau et en chantant.
C’était le jour de son anniversaire et il l’avait pourtant oublié.


Le petit rien

S’arrêter 15 minutes pour regarder le coucher du soleil juste au dernier fil de lumière.

•••••••••

Séance du mardi 23 octobre 2012

Vu de ma fenêtre

La pluie qui tombe et la vie qui passe lentement.
Le ciel est gris mais la couleur de l’ipe est vive, violette. Le jaune du vieux bâtiment résiste au gris.

Créer une dictée

Je pense que c’est la pluie !
Où sont partis les idées ? Peut-être elles se promènent ailleurs et me laisse.
J’ai toujours des idées, parfois elles sont bonnes, parfois bêtes.
Alors dommage, quand je les rencontrerai  je ne laisserai plus.

Robert Vidé,
Extrait de : Recueil de nulle part

 

S’inspirer de la nature

Le parfum de l’herbe me dit de rester tranquille.
Pourquoi se soucier autant ?
La tranquillité est toujours là.
L’eau calme et reflet l’âme
Je me rappelle de ce que je suis
Ces amis sont toujours là
À m’attendre
Je veux y rester
Je veux y vivre
L’herbe, l’eau mes compagnons.

_________________________