Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Roberto Oliveira Souza Junior


Séance du 9 octobre

Éloge de la main

La main

Pousse-moi au minimum
C’est l’index de la  vie
Pour être majeur
Peut-être mineur
Mais avec le cœur…

Poursuivre la phrase : Et alors il ouvrit la porte…

Et alors il ouvrit la porte
et il n’y avait rien
rien par terre
rien sur les murs
ni même des fenêtres
C’était l’absence
du non-sense
un peu d’innocence.

Petit rien qui fait du bien et qui ne coûte rien

l’odeur du café
du pain chaud
du beurre qui se fond…

Titre de photo :

Les coins

____________________________________________

Mardi 16 octobre 2012

Je me souviens

je me souviens du bonbon rose
je me souviens du bonbon avec le chien
je me souviens du couloir crème
je me souviens du parfum de biscuits
je me souviens du chaud du four
je me souviens de la terre aux pieds…

Estela (Je me souviens développé)

Pendant mon enfance la terre a été ma complice. Nous étions unis par la simplicité  d’être. J’évitais les sandales, les chaussures pour bien la sentir sous mes pieds. Elle se montait, et se montrait soit en château soit dans un grand trou. Elle voulait bouger et moi m’arrêter ! Et dans ce jeu nous nous sommes servis de nos esprits pour nous construire. Moi, sans le savoir. La  terre plus 2laborée, dans son état brut! Nous, toujours dans la même innocence…

Menterie

 

J’ai vu la patate
prête à sourire
entre douces tâches

La phrase dont  je me rappele à propos de batates c’est de Machado de Assis

« ao vencedor as batatas »

__________________________

 

Séance du mardi 23 octobre 2012

 

petit rien

Ce n’est pas de la pluie
C’est la nature pleine de rage
Oh! rage….

Confident

toujours si fort
toujours prêt à m’écouter
je sens ton accueil
je sens tes veines,
tes racines
qui te poussent
vers le haut
Moi, si petit
avec des soucis
vers le bas
je te cherche
pour me rencontrer
moi même

thé aux sourires

le soleil, la mer,
bavardage,
sans soucis
pas pressé
des amis
contemplation
le vert des arbres
un bon livre
des  fruits
bonne humeur
bon repas

thé aux larmes

le malentendu
pas de réponse
mauvaise humeur

____________________