Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Gabriel (TD1)

Séance du 22 septembre

Je me souviens

Je me souviens de cette belle époque
Je me souviens de ces belles ententes
Je me souviens des Etats-Unis
Je me souviens de la Palestine
Je me souviens de l’Afghanistan
Je me souviens de l’Irak
Je me souviens de ces guerres sur terre que je comprenais guère.

Le souvenir en 30 mots

Pourquoi tant de haine dans ce monde ? J’y pense souvent et ce qu’ils ont l’intention de faire tourne en boucle dans mes pensées. Quel en est le sens ?

(28)

Ebauche d’un dictionnaire

Saudade
« J’ai la saudade en moi »

Ce mot vient de la langue portugaise. Aucune définition ne peut lui être donnée mais on peut l’expliquer par un réel manque d’u pays, un objet ou une personne à qui ou à quoi on tient vraiment. C’est un sentiment que l’on a à l’intérieur de soi et qu’on peut pas éviter.

Séance du 6 octobre

La misère


Je n’ai pas attendu la crise pour voir que la misère est forte. Certes, dans les différents continents, il existe des personnes pauvres mais c’est en Afrique qu’il y en a le plus.

Voir toutes ces vidéos, écouter toutes ces musiques où l’on ressent que toutes ces personnes vivent si mal me fait mal au coeur.

Nous, et moi le premier, nous plaignons souvent que l’on n’a pas ceci ou cela, mais pendant que nous mangeons bien et allons à l’école, là-bas ils meurent de faim ou d’autres maladies comme le Sida parce qu’ils n’ont même pas les moyens d’acheter des préservatifs.

Le pire, c’est que lorsque nous voyons des campagnes publicitaires pour venir en aide à ces personnes, cela ne nous atteint même pas. C’est normal, quand on vit dans un monde comme le notre où plus personne ne s’entraide !

Tout cela n’est-il vraiment pas désespérant?

Séance du 13 octobre

Ma vie, avant ma mort


2011, Paris, je passe des concours pour intégrer une école de commerce. J’échoue.

Ma vie bascule, je me remet en question et mes parents ne veulent plus de moi chez eux.

Que faire ? Plonger dans la drogue comme tous les gens qui sont devant chez moi ? Non, je ne suis pas aussi faible pour faire ça ! Alors, j’enchaine les petits boulots routiniers.

2017, je sature.

Tous mes amis cherchent à me réconcilier et je leur dis :  » STOP, taisez-vous, taisez-vous, tout ça c’est de votre faute à vous ».

2018, direction l’Angleterre pour refaire ma vie. J’y trouve un bon emploi et ma future femme.

La routine s’installe, 2025, je suis marié, j’ai deux enfants et une maison.

2028, nous changeons de pays, direction le Portugal, nous y ouvrons une agence marketing qui fonctionne assez bien.

Je savais qu’un jour j’allais mourrir et qu’il ne fallait pa que je m’attache à la vie.

2035, après une nuit cauchemardesque, je ne me reveille plus. Je meurs.


Toutes ces années, je ne pensais qu’à ma vie et j’oubliais Dieu. Je m’étais vraiment attaché à ma vie et j’en ai même oublié d’où je venais car pour moi c’est Dieu qui m’a crée. Maintenant, je suis en enfer, et je l’ai mérité.

Séance du 3 novembre

Thème : L’exposition

Ma visite au Louvre

Le musée du Louvre, moi qui détestais ce genre d’endroit ! mais c’était avant d’y entrer puisque je suis allé voir une exposition où il y avait toutes sortes d’oeuvres, des antiquités orientales, égyptiennes, grecques, des objets, des sculptures, des peintures… J’étais comme un enfant dans un parc d’attractions. Je m’étais fais une mauvaise idée de ce genre de site alors que j’aimerais vraiment y retourner.
Ce qui m’a plu par-dessus tout ce sont les antiquités égyptiennes. Je connaissais vaguement certaines choses à ce sujet et là le fait de voir de mes propres yeux ces choses m’a permis de m’instruire.
Cette visite était vraiment merveilleuse.

Séance du 10 novembre


Voici mon travail par rapport à mon prénom:

Gabriel

Tout d’abord, si mes parents m’ont donné ce prénom, c’est parce que quelques jours avant ma naissance, mon oncle était décédé et ce dernier s’appelait Gabriel.

Je n’ai donc jamais vu cet oncle là mais quand on me parle de lui on me dit que c’était quelqu’un de vraiment adorable donc je ne peux qu’avoir une bonne image de ce prénom. De plus, Gabriel est le prénom d’un ange cité dans certains livres religieux. Ce prénom est donc selon moi synonyme de bien.

Depuis ma naissance, nombreux sont les chanteurs qui ont chanté des paroles autour de mon prénom, ce qui facilitait parfois l’échange avec certaines personnes qui pour me taquiner se mettaient à chanter quelques couplets.

Grâce à mes voyages à l’étranger  j’ai pu voir que ce prénom était facilement accepté par tous et plutôt apprécié toujours par cette référence à l’ange Gabriel.


Voilà donc pourquoi j’aime tant ce prénom et je remercie ma mère de me l’avoir donné.

Séance du 24 novembre


travail sur la main

La main, souvent bonne mais parfois mauvaise

La main sert pour des activités futiles.

Elle est considérée comme l’un des membres les plus utiles.

En tout cas, la mienne a du vécu.

Elle fait tout avec moi et me suit partout mais il en est ainsi pour beaucoup de personnes.

Elle peut servir à beaucoup de choses comme manger, prier, jouer, mais elle peut nous faire faire beaucoup de mal puisque elle nous permet aussi de voler, frapper, brûler…

Voilà, c’est la hand…