Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Lucile (TD1)

Séance du 22 septembre

Je me souviens

Je me souviens de ce voyage
Je me souviens de rien
Je me souviens de lui
Je me souviens de mes joies
Je me souviens de mes peines
Je me souviens de l’être perdu
Je me souviens de mon premier amour
Je me souviens de toi
Je me souviens de ce coucher de soleil
Je me souviens du parfum de la pluie nouvelle
Je me souviens qu’on a cours jusqu’à 18h 30

Le souvenir en 30 mots

Je me souviens de ce coucher de soleil.
C’était un soir de mai, nous étions les plus heureux ;
Un moment que je n’oublierai pas.
C’était bien sûr avec toi

(30)

Ebauche d’un dictionnaire

MEKTOUB
c’est écrit
C’est la morale du livre L’alchimiste.

Commentaire d’ensemble :
- origine : arabe
- phrase d’usage ou explication sur l’usage… ?
Terme très employé je crois et qui mérite mieux que votre brève mention : « Mektoub » c’est le destin.
Dans quelles occasions l’utilisez vous vous même ou votre entourage, voilà qui est intéressant pour la démarche de réalisation d’un dictionnaire.

Séance du 6 octobre

Cause : le droit à la parole.

Partout où je vais j’ai le droit à la parole.

Dans mon pays celui des droits de l’homme depuis que je suis scolarisée on m’enseigne le droit d’expression.

Ce droit gagné par nos anciens au fur et à mesure des époques.

Mais ai-je réellement le droit de tout dire ?

Non tout m’en empêche

Tout d’abords les parents, le respect que l’on porte à ses parents ne nous laisse pas la parole libre.

Dans un groupe anti ceci ou anti cela je n’ai pas le droit de dire se que je pense sans craindre les regards où les représailles.

Ma parole reflète mes pensées, mais toutes ne doivent pas être dites.

La vérité de mes pensés  par la parole, à quand ?

Jamais je pense.

Nous sommes à tout jamais oppressés par la hiérarchie, des parents, des groupes, des professeurs, de nos patrons.

Non jamais la liberté qui est inscrit dans nos droits sera réel le; à moins de dénigrer notre système nous sommes condamnés à croire en la liberté mais juste à l’effleurer.

Cause : le droit à la parole.

Partout où je vais j’ai le droit à la parole.

Dans mon pays celui des droits de l’homme depuis que je suis scolarisée on m’enseigne le droit d’expression.

Ce droit gagné par nos anciens au fur et à mesure des époques.

Mais ai-je réellement le droit de tout dire ?

Non tout m’en empêche

Tout d’abords les parents, le respect que l’on porte à ses parents ne nous laisse pas la parole libre.

Dans un groupe anti ceci ou anti cela je n’ai pas le droit de dire se que je pense sans craindre les regards où les représailles.

Ma parole reflète mes pensées, mais toutes ne doivent pas être dites.

La vérité de mes pensés  par la parole, à quand ?

Jamais je pense.

Nous sommes à tout jamais oppressés par la hiérarchie, des parents, des groupes, des professeurs, de nos patrons.

Non jamais la liberté qui est inscrit dans nos droits sera réel le; à moins de dénigrer notre système nous sommes condamnés à croire en la liberté mais juste à l’effleurer.

Séance du 13 octobre

Dans 30 ans. Vision.

2040, j’ai 55 ans je fais le bilan.

Elle avait pourtant bien commencé ma vie. Née en France dans une famille soudée, une enfance joyeuse.

Puis je t’ai rencontré, 3 ans de bonheur, l’envi de grandir, peut être trop vite, finalement j’ai tout gâché.

Mariée, déçue, divorcée, les ennuis, les galères avec toi, des études tardifs…

J’essayé de me relever

Je l’ai repris ma vie, celle que tu as voulu gâcher.

30 ans l’amour est revenue, me voila manager, un enfant, ma petite Louane, une merveille, le bonheur d’être maman, puis Jules une famille, la mienne.

Je travaille dur, mais chaque jour j’ai le bonheur qui m’attend derrière la porte d’entrée.

Bien sur il y a eu des moments difficiles, la perte d’êtres chers.

Mes enfants ont grandi, si vite, les voilà parti, mais ils ont l’air épanouis.

Nous avons réussi .Non pas toi qui as voulu gâcher ma vie, mais l’amour de mes 30 ans.

J’ai 55 ans je fais le bilan.

Les enfants partis d’autres joie à vivre maintenant et il faut apprendre à vivre autrement.

Séance du 3 novembre

Séance du 3 novembre

Exposition poétique spam
De Marc Gérenton

Impressions et visions

Cette exposition est en deux parties.

Tout d’abords des sculptures ou un seul membre est représenté, la main qui prend où donne et le pied qui écrase où fait avancer.
Elle m’inspire la réalité de l’homme qui à des chemins à suivre, chacun le sien avec pour le meilleur des cas ces pieds et ces mains qui sont indispensables, certains s’en serviront pour le mal et d’autres pour le bien.
Les branches d’arbres morts communiquent une impression  nature morte, pas de feuilles, pas de  couleurs.
L’hiver, la tristesse, la mort avant la renaissance.
Le corps est vivant que d’un pied ou d’une main blanche.

Pour les cadres : ils associent la science, le dictionnaire au corps humain. L’auteur prend les illustrations d’un dictionnaire pour combler les formes du corps.
Les textes, définitions du dictionnaire sont peintes mais laissent transparaître des mots qui interpellent .Les corps sont constitués de tête différentes, des cercles, des mains.
Il m’inspire que la culture peut rendre difforme l’homme, qu’il n’y a pas que le savoir et que le corps de l’homme a toute sont importance qu’il est présent dans l’expression de la pensée.

Séance du 10 novembre

Mon prénom :

Lucile

J’aime mon prénom Je le trouve doux et facile à prononcer.
Mes parents m’ont appelé ainsi car mon arrière grand mère se prénommait Lucie.
Le choix du prénom par mes parents était simple pour un garçon c’est ma maman qui le choisissait  et prenais le nom de ces grand parents et de même pour une fille, mais la avec les prénoms des grands parents paternel.
Il est souvent écorché à l’oral ou on lui retire son L et à l’écrit ou on lui en met un supplémentaire. Il signifie lumière, il vient du prénom latin Lucia, il fait penser à la luciole. On me souhaite ma fête le13 décembre.
Les significations de mon prénom :
Douce, Lucile n’aura aucun mal à vous séduire. Sociable mais indépendante, elle aime préserver son intimité et séparer vies professionnelle et privée. Ses dons de diplomate l’aideront dans sa quête.
Je trouve cette définition  réaliste.