Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Najlaa (TD2)

Séance du 22 septembre

Souvenir en 30 mots

Je me souviens de mes années de lycée. Je ne garde que de bons souvenirs, que ça soit en classe ou dans les couloirs. L’ambiance était là, tout simplement inoubliable.

(30)

Ebauche d’un dictionnaire

Aghram
(vient du Rif, berbère)
Pain

J’ai trop envie d’un aghrim au chocolat

ABOUHARI
Fou
(berbère)
Les gens de nos jours sont abouhari

Séance du 6 octobre

La Cause: La guerre

Dans notre société, les guerres sont devenues banales. Pour un oui ou pour un non, la guerre est déclarée. Souvent pour montrer la puissance d’une nation comme pous les USA, ou pour effrayer les ennemis. La guerre est parfois déclenchée pour leurs propres intérêts. Comme en 2003 avec l’Iraq, les USA ont déclarés la guerre non pas parceque l’Iraq détenait des armes nucléaires mais tout simplement parcequ’elle possédée du pétrole.

Nous pouvons remarquer ce phénomène avec l’Israel, qui par la force a conquis le territoire palestinien, en effectuant des crimes de guerres et des crimes contre l’humanité pour le seul et unique but de s’installer sur cette terre et la déclarer comme terre promise.

La guerre est devenue un phénomène tout à fait normal. Elle n’est plus utilisée comme auparavant, pour défendre son pays. Elle est utilisée maintenant pour enrichir les grandes puissances mondiales et aussi pour montrer leur importance dans le monde.

Séance du 13 octobre

Dans quarante ans ?

Mon rêve

40 ans déjà passé, j’ai réalisé mes rêves c’est-à-dire qu’après l’obtention de mon DUT, je suis partie vivre un an en Angleterre, chez ma tante afin d’apprendre la langue. J’ai ensuite travaillée 6 mois là-bas avant de revenir en France. Afin de continuer mes études. Aujourd’hui je vis au moyen orient.

Mariée à un saoudien que j’ai rencontré lors de mon séjour à Dubaï, organisé entre copines. Qui aurait pensé au coup de foudre ! Avec lui j’ai eu 4 merveilleux enfants, vivant dans une villa, laissée comme héritage par mon beau père. Mon mari et moi avons mis en commun notre travail, ce qui nous a permis de reprendre l’entreprise familial spécialisée dans  l’import- export de salons orientaux. Dont il est le gérant.

Je reviens quelques fois à Creil, la ville dans laquelle j’ai grandi, voir mes parents, mes proches.

Je me souviens des bons moments que j’ai pu passer avec mes amis et à la belle époque. Plus le temps passe et plus je réalise que ma vie est un conte de fées dans lequel je suis le protagoniste.

Séance du 3 novembre

Exposition étrange

Durant notre séance on est parti voir une exposition, qui ne m’a pas inspiré grand-chose. En résumé j’ai trouvé ça inintéressant, l’exposition représentait des branches en bois liées avec des mains et pieds.

Je ne sais pas en quoi consistait cette exposition, mais je me dis que si elle a eu lieu c’est que l’auteur voulait nous transmettre un message. J’ai pu remarquer aussi qu’il y avait des tableaux représentant des hommes, aucune femme ni aucun enfant sur ces tableaux. Cette représentation avait surement un lien avec les bouts de bois qui avaient la forme d’être humains.
Cette exposition m’a semblé étrange, l’artiste voulait sûrement nous parler de la nature à travers ces arts.
Mais je trouve que c’est une bonne idée de nous faire partager cette exposition, ou autre, ce qui nous permet de nous cultiver, de se poser des questions sur cet art et enfin de promouvoir l’IUT.
En résumé cette séance ne m’a pas inspirée grand-chose, le décor en lui-même est tout simplement bizarre.

Séance du 10 novembre

Thèmatique : le prénom

Najlaa

Mon prénom est d’origine arabe, égyptien. C’est un prénom féminin qui signifie « Qui a de grands et jolis yeux. » Ce prénom a été choisi par ma mère, en raison de  sa préférence pour les films égyptiens, et d’une grande actrice égyptienne qui s’appelait « Najla FATHI ». Ce prénom s’écrit le plus souvent Najla ou encore Nejla. Mais avec 2 A, je ne l’ai  jamais entendu sauf  le mien, bien sûr.

Quand j’étais petite je me disais que mon prénom n’était pas réputé, donc pour moi il était moche. Quand je disais mon prénom la plupart du temps on me répondait »j’ai jamais entendu ce prénom ».
La prononciation était difficile, donc je passais mon temps à l’épeler aux gens. On me demandait souvent de quelle origine il était, ce qui m’énervait ! Mais au fil du temps, j’ai su que j’avais un prénom qui sortait de l’ordinaire, c’est-à-dire original. C’est ce qui fait tout son charme.

Aujourd’hui, pour rien au monde je ne changerais mon prénom, je suis née avec et je mourais avec.
J’ai une copine qui aimait tellement mon prénom, qu’elle l’a donnée à sa fille, le jour de sa naissance.
Pour moi chaque lettre est significative, N : naturel, A : authentique, J : joyeuse, L : loyale, A : aimable, A : amicale.

Voilà l’histoire de mon cher prénom.

Séance du 24 novembre

La main

La main droite et la main gauche se distinguent l’une de l’autre, par leur utilité. Mais elles se complètent. C’est l’un des 5 sens, qui est le toucher. Elles sont indispensables dans la vie quotidienne.
Pour la plupart des gens la main droite est celle dont l’utilisation est la plus fréquente. Comme pour écrire, serrer la main…
Quant à la main gauche une minorité de personnes l’utilise dans les tâches quotidiennes.
Pour certaines religions, la main droite représente l’innocence, la pureté, le droit chemin, alors que la main gauche fait référence à la malchance, au mauvais sort.
Mais je pense que chacune de nos mains a un rôle qui lui est propre. Sans ces mains que ferions-nous ? On aurait l’habitude de vivre sans, mais il y aurait toujours ce manque du toucher.