Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Nouara (TD2)

Séance du 22 septembre

Souvenir en 30 mots

Je me souviens quand je m’imaginais voler sur un tapis comme Aladin & Jasmine et qu’on prenait le tapis de prière de ma mère pour glisser sur tout le sol !!

(30)

Ebauche d’un dictionnaire

TOZ !
Il est généralement accompagné d’un geste de la main. _Mot familier utilisé pour remballer une personne. _Employé par les Arabes du Maghreb. _Ex : « Nouara tu me paie un grec ? – « Toz ! »

Séance du 6 octobre

La cause

En regardant la télé, en écoutant la radio on entend parler de toi. Tu es  un sujet qui parle beaucoup à certains et qui fait parler beaucoup d’autres. Nombreuses sont les personnes qui te pratiquent mais très peu te connaissent. Depuis le 11 septembre 2001 on oublie ton histoire, on bafouille ta grandeur à croire que ton siècle d’or n’a jamais existé. Moi je n’oublie pas ! Je sais tout que tu nous a apporté, que ta civilisation a permis de développer un grands nombres de science. C’est pourquoi je me fais l’avocat du diable et qu’aujourd’hui je prend ouvertement ta défense car il est à mon sens inconcevable que tu puisse être la cause des tueries, toi qui demande seulement adoration envers l’être suprême et qui prône le bon comportement envers tous les hommes quels qu’ils soient. Toi  dont la seule arme reste la foi ! Je sais que ça te fait mal qu’on te montre du doigt ! TERRORISTES, EXTREMISTES, FANATIQUES, ISLAMISTES, TALIBAN voilà ce qu’est devenu ton nouveau champ lexical.

Comme si la pratique de certaines personnes pouvait te résumer : fort heureusement  j’ose croire ou plutôt j’ose espérer que les manipulation médiatiques ou politiques n’auront d’effet que sur les esprits fermés ou dont la culture se résume à la télé.

Sache, cher Islam, qu’un jour viendra où tu reprendras tes lettres de noblesse et que l’on te respectera.

Séance du 13 octobre

Dans 40 ans …

Comment je serais ? A quoi je ressemblerai ? Est-ce que je serais toute ridée ? Serais-je encore auprès des miens ? Je ne peux le savoir, seul Dieu peut répondre à toutes ces questions mais je peux au moins imaginer ce que je souhaiterai me voir arriver 40 ans plus tard.

Pour commencer retraçons mon parcours depuis ce jours ou j’écris ce texte et ou je suis en deuxième année de DUT, avec mes fidèles compagnes nous avons enfin eut notre bac + 2 malgré nos espoirs perdus à certains moments de l’année. J’ai aussi atteint l’objectif que je m’étais fixer depuis le lycée à savoir de continuer mes études jusqu’au master spécialisé dans le commerce et finances international. Ce fut ma plus grande fierté car à travers toutes ces années d’études j’ai pu voir la satisfaction de ma mère tout les matins et soir quand elle me voyait partir pour étudier et revenir avec mon sac de cours.

Ah oui !! Entre temps je me suis également mariée et même plus tôt que prévu ! L’idée du mariage à 26 ans tout en ayant ma propre situation avec mon propre appartement pour subvenir à mes besoins est bien loin, puisque que c’est à mes 23 ans tout en continuant mes études et en tombant sur un merveilleux mari qui ma poussé à étudier et ma conforté dans le choix d’ouvrir ma propre entreprise avec ma sœur que je me suis retrouvée. Cela nous a beaucoup rapprochées, on est même devenu à vrai dire deux vraies inséparables comme l’étaient notre mère et ma tante. J’ai pu rattraper tout ce temps perdu ou durant notre adolescence et même encore plus après on passait notre temps à se chamailler ou voir même ne pas se parler.

Nous avons ouvert une petite entreprise avec un concept assez particulier qui par la suite a très bien marché et nous a permis de développer nos services à l’échelle mondiale. D’ailleurs sachez qu’on s’est aussi implantées en Algérie qu’elle est la présidente actuelle de cette filiale classée 3ème sur le marché mondial !! C’est aussi ce qui nous a permis à nous et toute notre famille de voyager à travers le monde et de découvrir de nouveaux horizons autre que ces bâtiments, cette grisaille, et ces gens qui ont perdu leur sourire à cause des soucis de la vie. Nous avons aussi avec certaines anciennes collègues du lycée et de l’IUT gardé contact grâce à des soirées qu’on organisait pour toujours partager nos moments ensemble et ne pas se perdre de vue. Sans oublier notre 2ème génération qu’on a vu grandir et qui nous a donné un coup de vieux surtout quand je vois mes 4 enfants qui ont presque tous atteints la vingtaine et sans oublier le plus important mes parents toujours là, malgré leur retour au Bled, car après nous avoir tous marié ils sont repartis. Malheureusement le vide c’est beaucoup ressentis après leur départ. Mais comme le dit si bien l’expression ce fut un mal pour un bien car avec nos économies, mes frères, ma sœur et moi, nous leur avons construit une magnifique villa au pays ce qui nous a permis de profiter tous les été de magnifique vacances en famille à Bejaïa et de faire découvrir notre merveilleux pays à nos enfants…
PS : Malgré mes 59 ans je ne suis toujours pas ridée enfin très légèrement, j’ai juste des cheveux blancs que j’ai du mal a caché malgré le nombre importants de teintures que j’ai faites. Et oui la jeunesse n’est pas éternelle malheureusement !!!

Séance du 10 novembre

Mon rapport à mon prénom

Nouara :

Si je m’appelle comme ça c’est grâce à mon père, car contrairement à mes frères et ma sœur ce n’est pas ma mère qui a choisi ou imposé mon prénom.

Cette idée lui vint tout simplement du fait que c’était sa mère (que Dieu ait son âme) qui s’appelait comme ça et qu’il ne l’a jamais connue et eu cette relation mère-fils. C’est donc pour cela que je suis très fière de porter ce nom car lorsque mes proches me parlent de cette grand-mère qui m’est inconnue, je me dois de lui faire honneur et de porter son prénom comme il se doit.

Je suis aussi contente de m’appeler ainsi car mes parents m’ont épargné le Noura/ Nora/ Nouria qui sont devenu des prénoms banaux aux oreilles des gens et aussi pour son originalité et sa signification qui veut dire « fleur ».

Ou tout simplement parce que je le porte bien et que plusieurs fois on m’a dit que c’était joli comme prénom.

Séance du 24 novembre

Les mains

Je suis maître de mes mains, je commande et  elles obéissent.

Sachez que je vous aime car sans vous je ne serais plus !

Vous êtes à la hauteur de ce que j’attends de vous, vous supportez tout, vous créez, vous qui aidez ! Grâce à toi main droite j’écris, je salue.

Parfois je n’ai même pas besoin de parler vous êtes là pour transmettre le message.

J’espère vous garder jusqu’à la fin de ma vie car sans mes fameuses mains je serais rien!