Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Diarra (TD1)

Séance du 6 octobre

Proposition : défendre une cause

La pauvreté

Pourquoi y a t-il la pauvreté ? Qui a inventé ce mot ?

Je vois partout des mouches, des ordures et de la saleté

Les pauvres sont-ils condamnés à leur pauvreté ?

Là où règne la pauvreté il y a toujours la désillusion, le désarroi et la fuite des cerveaux

Chaque jour des milliers d’êtres humains meurent assoiffés et affamés

La pauvreté est omniprésente dans le monde

Devant ma fenêtre, je vois des baraques vermoulues,

Une démente qui déambule en prononçant des paroles blasphématrices

Durant la nuit, je vois des personnes sans abris

Qui dorment dans les rues sans couvertures

Et au petit matin, ils quémandent pour nourrir leur famille

Aujourd’hui, je me suis réveillée de bonheur

J’ai vu la une qui s’en allait

Et je me suis dit que ce n’est pas la fin du monde

Tant qu’il y a vie, il y a espoir

Un jour, la joie et la richesse jailliront

Espérons, espérons, espérons !

Séance du 13 octobre

Ma vie

Tôt le matin, ma mère me réveillait pour aller à l’école

Je grelottais et je prenais mon petit déjeuner avant de partir

Tout au long du chemin qui nous menait vers l’école, je discutais avec mes amis

Au fil des années je grandissais

Je me souviens du 31 décembre 2000

Je ne savais pas ce que deviendrai ma vie

La joie et la hantise m’envahissaient

Mais  je ne pouvais prédire mon avenir

Quel avenir ?

Je me souviens le premier jour où j’ai pris une plume pour écrire

Ma première écriture était un poème, c’était le 18 juillet 2003

Pourquoi avais-je écris ?

Je ne savais pas

Je n’oublierai jamais mon professeur de Français madame X

J’avais beaucoup d’estime pour ce professeur

Elle m’a servi d’émulation dans ma vie

En 2008, mes rêves commencent à se réaliser dans tous les domaines

En 2009, je me découvre, je connais qui je suis

Sachant que la vie est  faite de haut et de bas, je supporte tout pour réaliser tous mes rêves

Grâce à la lecture, j’ai découvert le monde dans mon petit coin

Sans aller vers des contrées lointaines

Aujourd’hui, j’ai 50 ans, je commence à vieillir

Mes 3 enfants sont devenus grands

Je suis sur mon balcon, entourée de mes 5 petits enfants

Je suis en train de leur raconter une partie de ma vie

Les années passent et la mort approche.

Séance du 3 novembre 2009

Impressions après visite à l’exposition « Poétic spam » de Marc Géranton


L’homme

En regardant les pages de tableaux et l’exposition de Marc Gérenthon,

Je me suis dis que l’homme est condamné à la douleur

L’univers de l’exposition est sinistre

Qui est l’homme ?

L’homme est un animal qui réfléchit, qui est soumis aux aléas de la nature

L’homme est un être vivant, un être naturel

Mais l’homme fuit son animalité

Regardons de près notre existence sur terre

L’homme vient au monde en pleurant

Il meurt aussi dans la souffrance et dans le calvaire

Notre souffrance et notre décadence nous sont innées

Toutes les horreurs de la vie sont l’œuvre de l’homme.

Séance du 10 novembre

Mon prénom

Diarra, c’est le prénom d’une héroïne au Sénégal
Cette héroïne sert d’émulation à toutes les femmes sénégalaises
Diarra est un prénom saint
Diarra est un prénom précieux et célèbre
J’aime mon prénom
Mes parents ont choisi ce prénom lors de mon baptème

Certaines personnes  font des fautes d’orthographe en écrivant mon nom avec un seul « R ».

Mon nom me convient.

Séance du 24 novembre

Ma main

Ma main est précieuse
Elle me permet d’écrire, de faire mes activités
Ma main donne et reçoit
Elle est un don vue qu’il y a des personnes qui n’ont pas de mains
Ma main m’est utile
Sans cette main, je ne peux saluer en serrant la main
Ma main est source d’union, d’amitié et d’amour
Ma main est inlassable
Ma main est un organe indispensable
La forme de mes mains est parfaite
Ma main est douce et tendre
Les lignes de mes mains sont semblables à toutes les figures géométriques
La main noire, la main blanche
Y a-t-il une différence