Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Aïssata (TD2-TP3/4)

Présentation

Tous me connaissent sous le nom, d’Aissata,
Pétillante et toujours souriante sont les mots qui me correspondent le plus,
D’origine Ivoirienne et installée à Paris avec toute ma petite famille,
Je vis dans un coin qu’on appelle les LILAS,
Je n’aime pas les avares car ils m’agacent,
Rêveuse en général, j’aime la musique, les rires et sourires ainsi que les sorties entre amis,
Bref, profiter de la vie en générale est ma devise et je le fais sans chichis.

La boîte  à…

La boîte à gâteaux,
La boite à sucre,
La boîte à juju,
La boîte à jouets,
La boîte à malice,
La boîte à Cédric,
L a boîte désir,
La boîte à plaisir,
La boîte à sourire,
La boîte à souvenir,
La boîte à loulou,
La boîte à chouchou,
La boîte à doudou,
Bref, la boîte à tout.

Mardi 28 septembre

Maison à louer !

Oh quelle maison divine !

Qu’elle est belle avec ce grand jardin et cette immense piscine,

Dans laquelle je me baigne dès que le soleil arrive,

Sa grandeur et sa générosité me captive,

Encore plus splendide avec les lumières de l’été, elle m’éblouit,

Et grâce à elle, je m’épanouis,

Décorée avec des objets de mon pays et d’ailleurs,

Tout le monde la désire et c’est là que je réalise,

La chance que j’ai de vivre dans une telle splendeur,

Demeure de mes rêves, Demeure de toujours,

Elle a su m’apporter le confort dont je rêvais avec amour,

Présente dans les bons, comme dans les mauvais moments, elle panse mon cœur de ses blessures,

En me promettant un avenir plus sur.

Je me souviens

Je me souviens de tout et de rien,

Je me souviens de ces moments de douceur,

Je me souviens de cette chaleur,

Je me souviens du jour où je me suis vu grandir,

Je me souviens de lui et de ses éclats de rires,

Je me souviens de toi,

Je me souviens de moi, petite fille,

Je me souviens du voyage sur cette île,

Je me souviens du jour où j’ai réalisé que tout était fini.

Mardi 23 novembre


 Oh quelle exposition !
 Des l’entrée on se retrouve figé par une odeur qui nous emporte loin, 
 Peut être même dans l’univers de son auteur qui nous semble lointain,
 A contempler de telles œuvres,  
 À se demander, d’où lui est venue cette inspiration si douteuse,
 On se retrouve donc dans un univers inconnu où tout nous semble mystérieux.
 Pour certains c’est de l’art,
 Pour d’autres du brouillard,
 Mais comme on dit la perception de l’art est propre à chacun,
 
 Et c’est bien comme cela que fonctionne notre monde, avec tous ces moments opportuns.


Mardi 30 novembre 2010


Se rendant compte de leur état de détresse, les jeunes gens décidèrent donc de s’enfuir pour ainsi rejoindre la prochaine île. Mais avant cela, tous avaient une dernière volonté, celle de correspondre à leur famille.
Dans ces lettres, si émotives et remplies de tristesse, ils leur disaient ne pas avoir le choix de fuir, qu’ils les aimaient tendrement et qu’ils espéraient qu’un jour ils seraient pardonner de les avoir laissés dans une telle misère. Ils promettaient aussi, que s’ils sortaient vivants d’une telle aventure ils feraient tout pour leur donner le bonheur tant attendu en les menant vers un monde meilleur, celui de l’Eldorado.
Les deux amis, se rendirent donc compte que survivre à une telle aventure maritime relèverait du miracle, et que la vie ne tenait qu’à un fil. Ainsi, à cet instant leur souhait serait que la vie leur donne une seconde chance pour réaliser ce qui était pour eux leur dernière volonté.

Mardi 7 décembre

SILENCE !
J’ai une annonce de la plus haute importance à vous faire
A partir du 3 Janvier 2011, il sera formellement interdit à tout étudiant de l’IUT de Creil de lorgner sur ses camarades.
Pour ceux qui ne comprennent pas, parce que je sais qu’il y en a pleins dans la salle, c’est le fait de regarder de travers.
Donc tous ceux qui seront pris en flagrant délit de lorgnement seront non seulement exclus définitivement de l’IUT, mais ne pourront plus s’inscrire dans tous les autres IUT TC de France !
Donc maintenant la balle est dans votre camp.