Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Jessica (TD2-TP3)

Les boites

La Boite à Maquillage

Pour la plupart d’entre nous, cette boite pleine de vie et de couleurs est indispensable. En effet elle est un outil de première nécessité à nos yeux, telle une boite à pharmacie. Dès que nous l’ouvrons, nous y retrouvons toutes sortes de produits différents mais tous présents pour la même raison, nous rendre plus jolie. Grâce à elle, on peut affronter la vie de tous les jours, que l’on soit grosse, petite, mignonne ou moche, elle vient toujours à notre secours. On peut toujours compter sur elle, c’est notre meilleure amie.

Quatrième de couverture d’un livre

« Les Bêtises de toute une vie »

A chaque période de sa vie, on a des désirs, des rêves qui nous tiennent à cœur. On se met alors en quête de les atteindre, les exaucer mais ceux-ci ne sont pas toujours faciles ni même possibles à réaliser. Alors c’est toujours plus aisé de transgresser ou même de mentir ou de cacher pour obtenir ce que l’on veut…

On a tous fait des bêtises desquelles aujourd’hui, on préfère oublier ou avec le recul, on peut quand même en rigoler.

Panel de bêtises en tout genre.

Ce livre est dédicacé pour tous les parents du monde entier qui on dû faire fasse un jour à une bêtise faite par leur enfant et on su s’armer de patience.

« Discours d’inauguration » :

«Mes chers concitoyens,

En ma fonction de maire de Creil, je suis honoré aujourd’hui de me retrouver parmi vous afin d’inaugurer ce salon de massage et de détente destiné aux étudiant de l’IUT. Les jeunes nous l’on demandé, nous l’avons réalisé. Ce centre situé à la place de l’ancienne cafétéria est un endroit de calme et de repos ou les étudiants pourront se retrouver afin de partager des moments de partage et de détente. Prenons conscience de la place importante des études, nous accordons une priorité au bien être des nous étudiants, car ce sont en effet eux qui feront les hommes et femmes de demain. »

« Mail Spam : »

Je m’appelle Joe Le Minot, j’ai 36ans. Je vous écris ce message car je suis totalement désespéré. En effet, je souffre d’une maladie nommé la Scarlatine qui s’attaque aux muscles et aux os de notre corps et de laquelle, malheureusement on ne peut pas survivre. Ma femme m’a quitté et je me retrouve sans emploi et sans logement. Un soir de tempête je me suis retrouvé sans abris et j’ai attrapé une pneumonie qui m’a fait récemment perdre un bras et l’usage de ma jambe gauche.

Si je vous dis tout cela c’est parce que j’ai absolument besoin de votre soutient et surtout de votre générosité. Vos aides pourront m’aider à trouver un endroit décent mais aussi, me permettre d’accéder à un vaccin qui me guérira de tous mes maux.

Je vous remercie pour votre attention.

PS : les dons en « nature » sont aussi les bienvenues. »

Textes  adressés le 17  novembre 2010

« Refus de refus » (30 mots):

Lundi, je risque d’avoir du  retard car je pars en weekend fêter mon CDI. Je ferais de mon mieux pour être à 8h30 à mon nouveau poste. Voilà, à lundi !

« Dia logue: Mais qu’est-ce qui t’arrive ? » :

_Mais qu’est-ce qui t’arrive ?

_ J’sais pas, je suis de mauvaise humeur…

_ Et pourquoi ça ?

_ Bein j’ai assez mal dormi.

_ Ah bon intéressant… :D

_ Naan mais y’avait une bande de mecs qui n’arrêtaient pas de mettre «  It’s rainning men »   en boucle, ça m’a trop soulé…

_ Ahhh ma pauvre je te comprends quelle VDM !

_ J’te jure, ça n’arrive qu’a moi ce genre de plan, Pfff !!

« Conte : Babette » :

Il était une fois une très gentille et intelligente jeune fille qui répondait au doux nom de Babette. Mais malheureusement, elle était triste car elle était le bourreau des autres filles de sa classe sous prétexte qu’elle était décalée par rapport aux normes !! En effet, Babette n’était pas très jolie, elle avait des lunettes des cheveux gras et sans forme, pleins de boutons sur sa figure ainsi qu’une allure que nous qualifierons de « bizarre » sous ses vieux habits trop grands. Les autres jeunes la maltraitaient, lui jetaient des pierres et l’insultaient dès qu’ils le pouvaient. Les garçons quand à eux ne la regardait même pas. Sauf Rolland (le beau gosse de l’école), qui éprit de peine pour elle, venait lui parler à la cantine en échange de son repas. Un jour qu’elle était en cours de sport, les filles de sa classe poussèrent la plaisanterie un peu trop loin et la jetèrent dans la piscine. Elle qui ne savait pas nager se mit à couler comme un daube. Mais heureusement que Rolland était courageux, il se jetât à l’eau et la sauva. Ses efforts furent récompensés lorsqu’en la ramenant sur le bord et à sa grande stupéfaction vit une magnifique jeune femme. En effet, Babette avait perdu ses lunettes au fond de la piscine, l’eau chlorée avait désinfecté sa peau et rincé ses cheveux huileux. De plus ses vêtements mouillés laissaient apparaître ses formes plutôt harmonieuses.

Depuis ce jour Babette devint la reine de l’école et toutes les filles voulaient lui ressembler. Rolland et elle ne se quittèrent plus.

Mardi 16 novembre

«  Melting Poste  – Les boites à lettres » :

Le ton : le pathétisme

Une femme, seule dans la rue un soir d’hiver, s’adressant à une maison…

« Si je vous écris aujourd’hui c’est parce qu’en passant devant votre maison, je me suis rendu compte en regardant votre boite à lettres qu’elle présentait tous les stigmates d’un abandon ou d’un rejet. Cela se voit que l’on ne vous a pas écrit depuis longtemps. Je suis triste, vieille et moche comme votre boite et j’aimerais me sentir moins seule. J’aimerais que l’on corresponde. J’espère sincèrement avoir une réponse de votre part. »