Vous consultez une archive. Le contenu de cette page n'est peut-être plus d'actualité.

Noémie

Séance du 1er octobre

Slam de présentation
Je m’appelle Noémie Bousquet,
j’ai 19 ans,
j’habite à Longueil–Annel.
Je suis au lycée professionnel Notre Dame de la Tilloye à Compiègne en baccalauréat professionnel Service de Proximité et vie Locale.

J’aime sortir, aller au cinéma,
surfer sur internet,
comme toutes les filles de mon âge.
Je n’aime pas la violence gratuite,
le gâchis.

La cause à défendre

Je défends une cause qui se rapproche du baccalauréat que j’ai choisi : Je voudrais défendre les personnes sans domicile ou vivant dans des logements insalubres.

Ces personnes attendent plusieurs mois ou années pour trouver un toit décent.
Je pense que c’est grave de voir encore de nos jours des personnes vivant dans la rue, chercher dans les poubelles pour pouvoir s’alimenter.

Séance du  19 novembre

Les constructions illégales : l’autre crise du logement

Ce fait divers dénonce les constructions de logements illégaux, les logements insalubres.

Certains acceptent des taudis ou des logements à une seule pièce unique pour fuir les rues.

Les constructions illégales sont de plus en plus répandues afin de pouvoir loger un certain nombres de personnes.

Mais ces logements ne rentrent pas dans les critères du logement décent.

Séance du 10 décembre

Je vis dans la rue depuis bientôt 1 an.
Les journées sont longues.
Les minutes sont des heures, et les heures des années.
Mes journées sont rythmées avec toujours la même question : Où dormir ?
Le regard des gens est lui aussi insupportable.
Certains ont de la compassion, ils donnent quelques pièces, parfois même ils me font cadeaux d’un produit de leurs courses.
D’autres, en revanche, nous regardent de loin, ont peur de s’approcher.
Je regarde tous les jours des gens passer et je les envie.