Il est grand temps de rallumer les étoiles

Gary Klang

(A Guillaume Apollinaire)

Je prends ce vers à celui qui
Sans rime
Et sans façon
Chanta le pont de Seine
Et le nouveau
Pour dire
Ce qu’au tréfonds
Gît par ces temps
De mort
Et de déconfiture
Ces heures de haine
Et d’amertume
Où l’on ne sait à quel saint se vouer
Quel Dieu prier
Puisque tout paraît vide
Et que les êtres
Ont perdu sens et l’équilibre
Les petits hommes éteignent les flambeaux
Et font de l’ombre sur la terre
Il est grand temps
Grand temps
Vous dis-je
De rallumer les étoiles