L’histoire de la betterave à sucre

Cette histoire commence très tôt.
Nous ne relevons ici que quelques repères depuis la Renaissance.

• Dans Le théatre d’agriculture (1575) Olivier de Serres parle de « son jus semblable à un sirpo de sucre qu’elle rend en cuisant ».
• En 1747 à Berlin, Marggraf présente un mémoire consacré au saccharose présent dans les racines de betteraves.
1796
lPremière fabrique de sucre de betterave à Kunern, basse Silésie
1800
Proust découvre le moyen d’extraire le sucre d raisin et Parmentier en devient le plus grand vulgarisateur.
1802
Parmentier conclut que l’emploi le plus utile de la betterave « est de fournir aux bestiaux un des aliments dont ils sont friands ».
1808
La route des Antilles étant coupée, le sucre de canne disparaît des boutiques.
Seul le sucre de raisin, dont la fabrication a été imposée par Parmentier, peut être consommé à la cour.
1811
Décrit du 25 mars qui impose la mise en culture de 32000 hectares de betteraves.
Napoléon fait le choix de la betterave à sucre.
1812
Le 2 janvier Napoléon visite la fabrique de sucre de Benjamin Delessert, établit à Passy, et lui remet sa Légion d’honneur.
La même année 50 licences sont accordées aux personnes désirant fabriquer du sucre de betterave.
1815
Le sucre de canne fait son retour en France. La plupart des fabriques de sucre de betterave disparaissent.
1836
Une véritable politique sucrière nationale se met en place.
1842- 1843
Emprisonné au fort de Ham, Louis-apoléon Bonaparte, futur Napoléon III publie L’analyse de la question des sucres, vibrant plaidoyer pour la défense du sucre de betterave.
Lamartine prend position contre le sucre de betterave, alors que Thiers y est favorable.
1848
308 fabriques en France
L’abolition de l’esclavage provoque une augmentation importante du prix de revient du sucre de canne.
1884
Création du comité central des fabricants de sucre de France et des colonies
1889
Le sucre de betteraves représente 60% de la consommation mondiale de sucre. Il conservera cette suprématie jusqu’en 1912.
1900
Les Français consomment en moyenne 16 kilos de sucre par an et par habitant
Les anglais : 28 kilos.

1992
Le pilote Nigel Mansell au volant de sa Williams Renault remporte le grand prix d’Estoril au Portugal, avec du carburant à base d’éthanol tiré de la betterave.
Elf reproduit alors une betterave sur une page de publicité qui commémore l’événement.
1997
En 2 siècles la production de sucre de betterave est passée de 700 à 10 000 kilos à l’hectare.
2006
Réforme de l’organisation commune de marché du sucre. Il en découle de grandes conséquences comme la fermeture actuelle de sucreries, dans le cadre d’une nouvelle politique des quotas.