Les Antipodes

Exposition photos et poèmes sous-titrée « T’as vu où tu mets les pieds »

Sous nos pieds sont les antipodes  !

Nul besoin alors d’aller au bout du monde quand les antipodes sont à ce point à portée de nos pieds !

C’est un véritable pays des merveilles, pas la « merveille » magique ou de fées, mais la « merveille » des découvertes, la vision d’univers qu’on ne connaît pas encore.

Il suffit de se pencher quand on marche, de regarder, car c’est là que se démène l’antipode, l’énergique et le grouillant.

Voici une première moisson de ces merveilles captées par un poète de service. Moisson relevée au fil des rues très réelles d’Amiens. Toutes les rues rendent visibles les antipodes. Et

Alors passant, flâneur, travailleur, homme de main et homme de peine, enfonceur de portes ouvertes, slameur de clameurs, doux Jésus à la naissance, pape à la recherche de canonisation, courageuse petite vieille qui vient de faire le plein de camomille, directeur d’une grande entreprise au-dessus d’ça, dénominateur commun (pas nécessairement le plus grand), imbué de lui-même, mesureur de rue, étaleur de carpette, maire de rien, peintre en arc-en-ciel, chercheur de bobards, clochard de toute beauté, empêcheur de tourner en rond, recéleur de poèmes, à ton tour, ami, regarde sous tes pieds, fais attention où tu marches, et garde mémoire de ces antipodes.

Jean Foucault
poète de service
armateur d’expositions poétiques

 

T'as vu où tu marches.p5v@5T'as vu où tu marches.p5v@11T'as vu où tu marches.p5v@13

L’exposition se présente sous forme de panneaux A3 regroupant photo et le texte qui l’accompagne.

Nombre de tableaux : 35

Panneaux plastifiés, pouvant s’accrocher par pinces à linges ou autres crochets.

Location sur la base d’un mois de date à date : 120 €, frais expédition inclus, et retour à votre charge.

Possibilités interventions, lecture, ateliers d’écriture ou de photo sur la thématique de l’exposition. Je suis à disposition de ceux qui peuvent devenir arpenteur de leur commune ou de leur campagne pour en tirer les antipodes.