Une ville un poème : Saint-Leu d’Esserent

Je suis intervenu en 2007 à Saint-Leu d’Esserent, commune de l’Oise (bassin Creillois) qui a demandé l’écriture d’un poème dans le cadre des propositions suggérées par Le Printemps des poètes.

Comment écrire un poème de commande ?

Et bien il faut que le courant passe…
Je suis donc allé sur place, me promener dans la ville.
Au contact de celle-ci me viennent des rapprochements, des émotions, des désirs, des curiosités.
Je suis un écrivain à petit carnet : je note beaucoup.
Je suis retourné chez moi et j’ai écrit, dormi, réécrit, raturé, dormi encore, mangé peut être et le reste. Il en est sorti une petite suite pour Saint-Leu, une suite qui a donné le jour à UN texte conformément à la commande.

J’ai remis ce texte en mairie, lors d’une cérémonie où j’ai lu quelques uns des autres textes et nous avons échangé sur la ville.

La commune a semblé satisfaite puisqu’il se trouve qu’une très vieille dame, maire honoraire, est décédée durant cette période et que les édiles ont choisi de mettre ce poème, sur fond de photo de la maire-honoraire décédée. Elle ire le poème et je trouve cela émouvant.

Voilà donc l’histoire de ce poème de ville, né officiellement le 20 février 2007 et diffusé à la population pendant le Printemps des poètes 2007.

Vous pouvez le télécharger en cliquant sur l’icône du document ci-dessous.

Saint-Leu-du-monde - Une Ville un poème

Saint-Leu-du-monde - Une Ville un poème

A vos marques ! Prêts ?

Vous pouvez me contacter pour :

intervenir de cette manière pour l’écriture d’un poème.
réaliser un atelier d’écriture à partir de la visite de la ville, du village, ou de votre campagne carnet de note à la main (peut être associé à la présence d’un plasticien, graphiste, photographe… pour réaliser liens entre image et textes).